10 règles fondamentales pour un fonctionnement parfait de votre cheminée

Palazzetti offre pour ses produits des garanties très complètes en termes de durée et de fonctionnement. Il ne faut cependant pas oublier que ce dernier aspect est étroitement lié au conduit, au pot de cheminée, aux raccords entre la cheminée et le conduit et à la prise d'air.

  • 1 - Pour un fonctionnement optimal de votre cheminée il est indispensable que la reprise d'air comburant soit reliée avec l'extérieur ou avec une pièce plus ventilée afin de garantir un échange d'air majeur. Ceci afin de permettre un échange constant d'oxygène dans la pièce, une combustion parfaite du bois et, par conséquent, une production de chaleur majeure.
  • 2 - Pour raccorder une cheminée au conduit d'évacuation (ne se trouvant pas à la verticale de la cheminée), utiliser des raccords présentant une inclinaison maximale de 45°, de préférence à 30°, sans étranglement ni angle interne, comme prévu par les normes en vigueur en matière d'installation de générateurs de chaleur à combustible solide.
  • 3 - Le raccord entre le hotte et le conduit principal doit présenter une inclinasion constante (max. 45°) et ne comporter aucun angle ou étranglement de façon à faciliter la sortie des fumées vers le conduit. Si le raccord n'est pas réalisé selon ces règles, risque de mauvais tirage et de refoulement des fumées dans la pièce.
  • 4 - Les raccords oivent être de préférence en acier aluminé et isolés avec de la laine de roche ou un matériau similaire garantissant l'absence de condensation dans le conduit (risquant de provoquer un mauvais tirage). L'acier aluminé permet, du fait de ses caractéristiques techniques, une installation simple et des garanties optimales en termes de résistance et de corrosion. Éviter rigoureusement les tubes à nervures internes risquant d'entraîner la formation de dépôts de goudron. Cette substance inflammable réduit le tirage de la cheminée et impose donc des opérations d'entretien du système d'évacuation plus fréquentes.
  • 5 - Un tirage parfait est essentiellement garanti par un conduit d'évacuation dépourvu de tout obstacle (étranglements, déviations ou obstructions). Les déplacements éventuels doivent de préférence être effectués à proximité du pot de cheminée.
  • 6 - Par un tirage parfait il est conseillé d'utiliser des conduits d'évacuation réfractaires à section circulaire (plutôt qu'à section carrée ou rectangulaire avec une paroi lisse) pour faciliter la sortie des fumées. La section, prévue selon les exigences de la cheminée, devra rester constante sur toute sa hauteur: plus le conduit d'évacuation est long, et meilleur est le tirage. Pour la construction du conduit d'évacuation, éviter les matériaux suivants: acier galvanisé, fibrociment et tuyaux à nervures internes.
  • 7 - Pour éviter tout problème de tirage chaque appareil - cheminée ou poêle - doit avoir son propre conduit d'évacuation, comme prévu par les normes en vigueur. En cas de présence de plusieurs conduits d'évacuation sur le toit, ces derniers doivent être installés à une distance min. de 2 m les uns des autres et présenter au minimum 40 cm de différence de hauteur. Cette précaution permet une évacuation correcte des fumées et évite les interférences dues à la rencontre de différents flux d'air sur les pentes du toit.
  • 8 - Pour faciliter la dispersion des fumées ((y compris en cas de fort vent horizontal), préférez des pots de cheminée à profil alaire et avec une section de passage des fumées en sortie équivalant au double de la section du conduit. Cette configuration facilite la sortie des fumées par le conduit.
  • 9 - Pour prévenir tout refoulement des fumées la sortie du conduit d'évacuation ne doit être gênée par aucun obstacle (arbre ou édifice) dans un rayon minimum de 8 m. Le pot de cheminée doit en outre être placé à une hauteur min. d'un mètre au-dessus du faîte du toit.
  • 10 - Raisons du mauvais fonctionnement d'une cheminée un mauvais fonctionnement peut également être dû à la présence de deux conduits d'évacuation dans la même pièce ou d'une cage d'escalier, conditions qui risquent de créer des phénomènes de dépression de l'air. Il est dans ce cas nécessaire de prévoir la fermeture des ouvertures susmentionnées ainsi que l'extension des prises d'air du foyer en vue de garantir une arrivée d'air suffisante. .

    N.B. Les conduits d'évacuation doivent être nettoyés au moins une fois par an.
Altri contenuti che potrebbero interessarti: